NOS REPRODUCTEURS

 

Les bases élémentaires :

Les besoins de base des poules sont simples,
-> nourriture et eau.
-> abris contre le vent et la pluie.
-> protection contre les prédateurs.

Les points a faire attention :
-> L’excès d’humidité.
-> Ne pas donner de friandises tel que bonbons, chocolat….
-> Veillez à ne pas stresser les sujets avec trop de bruit ou la présence d’un animal domestique (ou autre) ne les rassurant pas.

 

Des choses simples

Pour leur bien être veillez à leur mettre à disposition :
 

-> des perchoirs pour la nuit (pas indispansable toutefois selon les races).
 

-> un nid garnie de paille pour pondre.

-> une litière propre.

-> une alimentation adaptée (évitez les mélanges hasardeux!, le commerce propose de bonnes formules).

-> l’accès à un parcours extérieur (fortement recommandé).

Reproduction

Pour la reproduction, ces règles bien respectées de nombreux poussins vous aurez : -> évitez les croisements de races, il faut des années pour les créer, et peu de temps pour les perdrent…

-> ayez des reproducteurs en bonne santé.

-> veillez à ne pas mettre de trop, ou pas assez de poules par coq, 5 à 8 poules pour 1 coq selon la race.

-> faites couver et élever vos poules couveuses à l’écart du reste du cheptel. Évitez de laissez courir partout les poussins durant le premier mois (pour les prédateurs).

 
 

Les poules n’ont pas besoin de coq pour pondre, mais ils sont indispensables pour avoir des petits.

 

Tous les coqs ne sont pas agressifs, et même loin de là.

 

Si vous voulez avoir des jeunes de pures races veillez à avoir de bons reproducteurs confirmés et de même race. Elevez les reproducteurs bien séparés par races.

 

Pour être sûr que ce soit le coq mis avec les poules qui ait fécondé les œufs, attendez 3 semaines après la création du parquet.

 

Quand un coq coche une poule celle-ci pond des œufs féconds pendant 1 à 2 semaines (3 semaines grand maximum). La durée de vie d’une poule varie selon les races, mais en moyenne elle doit pouvoir atteindre 8 à 10 ans (il y a des exceptions qui dépassent les 15 ans).

 

La ménopause chez la poule, arrive en moyenne vers 6 ans

S’il est vrai que chez les pondeuses industrielles c’est durant la première année que les poules pondent le mieux, cette règle n’est pas valable pour toutes les races (surtout en grande race type Brahma où c’est la seconde année qui est la plus fructueuse) ; a savoir : une ponte calculé sur 5 an sera plus productive chez une Brahma que chez une poule industrielle, cette dernière va avoir une excelente ponte les 2 première années, ponte qui diminuera fortement ensuite.

 
 

Si vous lachez vos poules dans votre jardin (et cela 1 semaine après l’acquisition) elles reviendront d’elles mêmes dans leur poulailler, (pensez à les enfermer la nuit ou les jours où vous ne pouvez les surveiller, si vous avez des prédateurs dans les environs). Certaines races, type phénix, peuvent, si elles sont toujours dehors, préférer rapidement laisser leur poulailler de côté pour aller dormir sur le toit ou dans un arbre (ce n’est pas forcément un mal, selon l’espace dont vous disposez et le risque des prédateurs).

 

Si vous voulez donner une pâtée, des restes de cuisine… attendez le soir cela les fera rentrer pour la nuit et garantira qu’elles dormiront le gésier plein.

L’âge de ponte varie selon les races (les races naines commencent généralement avant).

 

Normalement vers 6 mois (sauf si l’on est en hiver) la ponte aurait dû commencer ou ne devrait pas tarder. Le record de l’élevage va à une poule phénix naine qui pondit son premier oeuf à 4 mois et 10 jours.

 

Quelle que soit la race, les œufs sont toujours consommables, peut importe leur taille ou leur couleur, enfin encore faut-il qu’ils soient frais !

 

Cocher : terme utilisé par les éleveurs pour désigner l’accouplement.

 
 

Parquet : terme utilisé pour décrire soit le lieu de reproduction d’un groupe de volailles, comprenant bâtiment et volière. Ou décrit le groupe de volailles en lui-même, constitué généralement par 1 coq et 5 à 7 poules (le nombre de poules pouvant varier selon les races, les races "active"s pouvant généralement avoir plus de poules).
La taille physique d'un parquet dépend du nombre de sujet, de la race (pour un même espace l'on peut mettre plus de sujets de petites races type barbue d'Anvers que de grosse type Brahma), de la présence d'un parc extérieure ou non ; mais les conditions sont aussi à prendre en compte : car si vous avez la possibilité de nettoyer régulièrement votre poulailler ; vous pouvez alors vous permettre de mettre plus de sujets. Toutefois l'idéal serais de ne jamais surcharger, et que tous le monde soit à l'aise.

 

Avant toute chose il faut être conscient du but de son élevage (avoir un élevage ne signifie pas que l’on possède des milliers d’animaux, pour notre part un éleveur est une personne qui reproduit même à petite échelle). Buts :

 

Se faire plaisir
Avoir des œufs
Etre fier de ses sujets
Participer à la sauvegarde des races
Gagner de l’argent
Tous ceci est compatible ; mais il est quasiment impossible de produire, vendre et présenter des sujets de qualité en concours en étant gagnant sur le plan financier,

La mise en place d’un élevage de qualité, vous fera participer efficacement à la sauvegarde des races, si :

 

Vous prenez la peine de débuter avec des sujets de qualité,
Vous vous renseignez sur les différents points de sélections à prendre en compte et que, pour valider et vérifier l’avancée de votre travail,
vous présentez les sujets que vous aurez obtenus en concours.

 

30 votes. Moyenne 3.40 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×